10/02/2018

Je sais un peu de chemin

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Merci !

En écho , un texte de Pierre- Yves Soucy :

« L’instant qui vient ouvre à chaque instant le temps. Nous ne vivons pas dans le temps comme nous vivons dans le monde. Nous vivons le temps, ou plutôt, nous vivons des temps, incomparables dans leur durée, dans des instants en fragmentation comme distribués sur une ligne discontinue.

Au travers des mots prononcés, qui se tiennent toujours un peu en avant de soi, c’est la mémoire qui travaille, c’est elle qui donne cette profondeur de l’expérience de la parole à l’intérieur de la parole. Et c’est à l’intérieur de celle-ci que l’énigme de chaque instant permet d’émerger au monde. »

-Pierre-Yves Soucy-

Ce 10 février , bonne fête Arnaud !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 10/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.