17/10/2017

Survivre à soi-même

Publié dans Général | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour cette belle chanson qui nous met sur les Pas de Jésus par les pas de l' apôtre Pierre !

Extrait de la Prière Eucharistique N° 2 ( Epiclèse )
Soyons attentifs aux apports des différentes langues étrangères sur cette même épiclèse !

Vere Sanctus es, Domine, fons omnis sanctitatis. Haec ergo dona, quaesumus, Spiritus tui rore sanctifica, ut nobis Corpus et Sanguis fiant Domini nostri Iesu Christi. ( prière Eucharistique II , Messale 1970 )

Heilig dan deze gaven met de dauw van uw heilige Geest, dat zij voor ons worden tot Lichaam en Bloed van Jezus Christus, onze Heer" (tweede eucharistisch gebed).

Sanctifie ces offrandes en répandant sur elles ton Esprit ; qu'elles deviennent pour nous le corps et le
sang de Jésus, le Christ, notre Seigneur. (PE II.)

Make holy, therefore, these gifts, we pray, by sending down your Spirit upon them like the dewfall, so that they may become for us the Body + and Blood of our Lord, Jesus Christ. ( Eucharistic Prayer II )

Wir bitten dich: Schenke uns Anteil an Christi Leib und Blut und lass uns eins werden durch den Heiligen Geist. ( Hochgebet II )

Padre veramente santo, fonte di ogni santità, santifica questi doni con l’effusione del tuo Spirito, perché diventino per noi il corpo e il sangue di Gesù Cristo nostro Signore. ( preghiera eucaristica II -)

Santo eres en verdad, Señor, fuente de toda santidad; por eso
te pedimos que santifiques estos dones con la efusión de tu,
Espíritu, de manera que se conviertan para nosotros en Cuerpo y +
Sangre de Jesucristo, nuestro Señor - ( Plegaria eucaristica II -Versión española de la “III Edición Típica Latina Emendata” del Misal Romano -)



«  Tu es Pierre , et sur cette Pierre , je bâtirai mon Eglise . »

Que chaque enfant porte sa pierre ...

https://www.youtube.com/watch?v=e6R16sK9HA8

17 OCTOBRE : JOURNEE INTERNATIONALE DU REFUS DE LA MISERE

Bonne journée

Écrit par : Myriam de Terwangne | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.